Partagez
Aller en bas
avatar
Administrateur
Pseudo Minecraft : Arkolips
Messages : 1206
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 21
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateurhttp://salveria.forumactif.org

Le barbare perdu

le Dim 3 Juil - 3:06
Arkolips plante sa lame dans la neige d'un blanc éclatant, et veillant à ce qu'elle tienne de manière perpendiculaire, l'enfonce un peu plus puis tombe à genoux devant elle. Il se serait émerveillé devant l'image de lui que lui renverrait l'acier de sa lame. Mais il ne sentait que la cruelle morsure de la neige sur sa peau.

L'histoire... elle se répétait déjà dans sa tête. Il se revoyait là-bas. Effrayé. Seul.
Le pire était de supporter l'ennui. Il était alors dans une cité bondée de monde, mais pourtant si inutile. C'était comme s'il voyait la vie sous l'angle d'un mort. Personne ne prêtait vraiment attention à lui pour finir.
Puis, il se revit avec le cadavre ensanglanté de sa soeur dans les bras. Aux plaies se mêmaient ses propres larmes. Il se rappelle avoir été fasciné par le phénoméne. Le goût de l'alcool... rance, âcre lui revint ensuite. Il ne voulait plus continuer. Jamais ses fers ne l'avaient aussi cruellement mordus que ce jour-ci.

Alors il avait rassemblé tout le monde. Tous les esclaves qui croyaient encore en la liberté. Et à six, ils se mirent à l'assaut de la cité...
Leur sang était sur ses mains, eux aussi.

Ou est-ce que ça l'avait mené ? Il n'était plus qu'un être arrière trop mentalement blessé pour oser user d'une langue correctement. Il voudrait avancer, mais chacun de ses pas le faisaient reculer. Il croyait bien faire, mais il ne voyait pas en face de ses yeux.

Salveria, ses esclaves... eux aussi souffraient en silence, à l'ombre de quelque ruelle. Et il ne les voyait pas, eux pour qui, dans une vie antérieure, il aurait volontiers donné sa vie... mais n'avait sû que leur prendre.
C'était trop lourd.
Il considéra son image, ferma les yeux aussitôt. Il ne s'y voyait pas. Juste un horrible spectre de ce qu'il devrait être. Une image trop parfaite de lui, dénuée de tout crime. De tout chagrin.

Il serra la lame de toutes ses forces. La douleur était atroce. Son sang se répandit sur la neige fraîche. Et une silhouette lui apparût.
La Déesse venait enfin mettre fin à ses tourments, et le rappeler auprès d'elle ?
Celsius, l'Élémental de Glace, posa les yeux sur le pauvre homme ayant perdu l'esprit, comprit que c'était de lui dont elle devait se charger, et...

_________________
Moi, tous les jours, avec mes chats:
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum