AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Nord, contrée de la Déesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkolips
Administrateur
avatar

Pseudo Minecraft : Arkolips
Messages : 1182
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 20
Localisation : Nord

MessageSujet: Le Nord, contrée de la Déesse   Mar 8 Oct - 14:29

I Géographie

a) Généralités

Les Steppes gelées du Nord occupent une bande de terrain d'une certaine taille (environ 30.000 kilomètres de surface) située à l'extrême Nord de l'Ancien Monde. Les températures y battent des records absolus, dans le négatif. La terre y est gelée, ce qui interdit toute éventuelle agriculture, alors que les pins eux-même meurent, vaincus par le froid ambiant. Les ressources comme l'eau ou le gibier sont heureusement sensiblement plus faciles à trouver. Le territoire est parcouru de très nombreuses tribus, environ soixante-dix totalisant de dix à cinquante personnes, parfois encore plus. Deux de ces tribus sont notables, à savoir celle des Loups d'Argent, et des Loups d'Obsidienne, considérées comme étant les grands créateurs du culte de la Déesse du Nord et du Dieu du Nord.

b) Climat


Le Nord est plongé en permanence dans le froid, c'est à dire que ses terres sont très souvent voilées d'un épais manteau de neige, parfois solidifiée par de la glace. Les températures se stabilisent généralement vers les -10 degrés. Le territoire est donc un espace soumettant ses habitants à un défi quotidien : celui de vivre au jour le jour avec la morsure du froid sur la peau. Les précipitations sont presque exclusivement constituées de neige, plus rarement de grêle. La neige, quand elle tombe, a tôt fait de couvrir le terrain encore plus qu'il ne l'est déjà, et est souvent accompagnée de vents violents. La grêle, quant à elle, n'est pas aussi dangereuse que le climat général pourrait le laisser supposer. Attention néanmoins à ne pas la sous-estimer.

c) Faune et Flore


Comme précisé plus haut, le froid est mortel pour une grande partie de ce qui peut bien exister dans le Nord. Les pins eux-même meurent parfois dans ce froid constant, bien que les plus résistants survivent sans la moindre espèce de problème. D'autres conifères divers et variés survivent dans ces terres-mortes. La terre étant quasiment stérile (et la température glaciale n'aidant pas), les plantations n'ont quasiment pas d'existence. L'herbe a parfois sa place ça et là, mais se meurt en de nombreux endroit. Le sol Nordique est un immense patchwork de zones herbeuses, terreuses et enneigées, quand ce n'est pas de la glace...
La faune est pourtant mieux fournie. De très nombreuses espèces d'animaux se sont adaptées aux terribles conditions qui régissent la terre du Nord. Généralement de grosses proies, comme les caribous. Sur les jours les plus doux, on peut parfois chasser le lièvre, voire, quand on est particulièrement chanceux, le faisan.

Les pins du Nord sont connus pour former les plus belles ambres du monde. Aussi, beaucoup ont tenté de faire vivre un commerce à partir de ces pierres précieuses, mais les bandits de grand chemin, les barbares locaux ou le froid ont tôt fait de les en dissuader. Cette ambre est presque ignorée des Nordiques car inutile et non comestible.

d) Villes

La contrée n'est pas très évoluée. Le territoire est partagé entre de nombreuses tribus qui passent beaucoup de temps à guerroyer entre elles (Voir II c) ). Les conditions n'aidant pas, aucune tribu Nordique ne s'est beaucoup plus développée qu'une autre. Le Nord ne dispose pas même de sa propre Capitale, puisqu'ils ne sont même pas parvenus à s'unir sous une même bannière.

II Politique et Hiérarchie

a) Organisation politique

Bien que beaucoup d'entre elles sont régies par la loi du plus fort, les tribus du Nord sont parfois organisées hiérarchiquement. Aucune d'entre elle n'a adopté un système réellement semblable à l'autre. Il arrive tantôt que l'on adopte un simulacre de démocratie, tantôt qu'on ne s'en remette qu'à un seul homme, comme chez les Loups d'Argent, qui choisissent bien souvent leur dirigeant parce qu'il est « élu » par la Déesse du Nord pour ses capacités à diriger les siens. De ce fait, il est impossible de donner une hiérarchie bien précise d'une tribu à l'autre. Notez donc que la loi du plus fort est maîtresse un peu partout (75% des tribus), mais que partout, la place de la femme est à la vaisselle. Les barbares Nordiques sont une communauté uniformément machiste, certaines tribus plus que d'autres néanmoins.

b) Règles diverses régissant le Nord

Une fois tous les cinq ans a lieu le sommet des Dieux. La totalité des barbares se rassemblent à l'unique lac, au centre des steppes gelées du Nord. C'est une excellente occasion pour la majorité des tribus des Steppes Gelées du Nord pour partager leurs récentes maigres avancées dans tous les secteurs de recherche.
Mais c'est également l'occasion de pratiquer la seule forme de politique connue. Chaque chef de tribu se range parmi deux classes : les adorateurs de la Déesse, créatrice de toute chose, mais aussi préservatrice de la paix, justice et bonté. De l'autre côté, les adorateurs du Dieu du Nord, prodigue de grands massacres et de destructions. Et une grande bagarre a lieu entre tous pour rappeler l'éternel conflit opposant les deux Déités. De nombreux chefs meurent en l'honneur de leur divinité dans ce qui n'était supposé être qu'une bonne bagarre amicale, mais personne ne perd de temps à les déplorer. Le Nord n'a pas le temps pour les faibles. Et s'ils étaient de bons chefs, ils sont bien là ou ils sont. Dans le Néant.
Le clan gagnant domine les autres, et dicte leurs règles pour les cinq prochaines années. La bonne vieille loi du plus fort.

Selon les règles le plus souvent mises en vigueur, un Nordique a tous les droits sur toutes les femmes de sa tribu. Aucun détail n'a été donné, on notera donc le Nordique Bjorg du Pic Enneigé, qui totalise pas moins de vingt-deux femmes, et un homme (mais ce dernier était tellement mal vu qu'on l'attribue surtout à une légende...)
Tout Nordique peut défier un autre en duel si ils se sentent offensés pour quelque raison que ce soit. Bien que ces affrontements se terminent souvent par la mort, il est possible d'abandonner, ou de se soumettre sans combattre. Un Nordique ainsi vaincu est soumis à son adversaire jusqu'à la mort, et est souvent ri et moqué des autres.
Le Chef de la Tribu a absolument tous les droits sur tous les habitants de sa tribu, cela inclut les droits sur la femme/l'homme qui est marié(e) à un(e) autre, les possessions diverses, des ordres...

De toute évidence, ces règles ne sont pas adoptées par la minorité défaitiste, malheureusement toujours les fidèles de la Déesse, qui se voient cependant rappelés à l'ordre à l'arrivée de messagers ou d'ambassadeurs du clan du Dieu.

c) Un pays ravagé par une guerre civile de religion

Deux Déités différentes veillent sur le Nord :

La Déesse, Déité principale, est représentée sous les traits d'une splendide femme rousse, souvent drapée dans une toge ne protégeant rien de plus que sa pudeur. Emplie de bonté, elle veille sur ses enfants et s'assurent qu'ils vivent heureux. Cette Déesse est malheureusement sous représentée, ce qui empêche à sa quête éternelle de Loi, Paix et d'Ordre de se poursuivre.

Le Dieu, lui, est représenté sous une épaisse armure, si bien qu'il soit impossible de voir son visage. Extrêmement perturbateur, violent et machiste au possible, il est aimé des villages les plus belliqueux. Les guerres le distraient particulièrement. Ce Dieu était particulièrement bien vu de tous, mais surtout le plus représentés. C'est sa brutalité qui donne l'image rude que les Nordiques ont.

Cette différence donne lieu à des affrontements mortels (Voir Histoire). Chacune de ses déités vivent dans une dimension écartée de la réalité. Un monde existant entre le royaume des vivants et celui des morts. Véritable trou sans fond dans lequel rien n'existe, le Néant de la Déesse est également appelé le Ginnungagap. On dit que les Nordiques en pleine introspection y sont parfois invités pour une discussion avec leur Dieu. De plus, les Nordiques ayant trouvé la mort alors que leur Dieu leur trouve encore une utilité sont "reconstruits" dans cette dimension, puis réintroduits sur Titan, tels qu'ils étaient.
Avec les événements de la Faille, ni la Déesse, ni le Dieu ne trouveront jamais leurs enfants inutiles sur ces terres. Ainsi sont-ils promis à continuer leur combat. La résurrection se fait tous les jours, dés 6h du matin. Un Nordique durablement mort de vieillesse est naturellement laissé en paix, avec ceux qui ne manifestent plus le désir de vivre.

III Économie

L'économie Nordique est à en mourir de rire. Visiblement arriérés par rapport aux autres pays, le Nord en est resté à un système de troc archaïque. Les échanges s'effectuent rarement entre les tribus, souvent plus occupées à se faire la guerre, ou trop éloignées les unes des autres. Parfois, les tribus situées plus au Sud n'hésitent pas à descendre vers les pays disposant de villes plus avancées afin d'y effectuer une forme de commerce plus évoluée. Cette action est particulièrement rentables pour ces tribus... quand les voyageurs ne meurent pas de froid au cours du voyage ou la gorge tranchée par d'éventuels bandits de grand chemin.
De plus, ce genre de commerce se décourage de plus en plus par une forme de xénophobie Nordique qui commence à se former dans ces villages. Il faut dire qu'un Nordique banal n'est habitué qu'à la vie dans de petites assemblées de huttes minables, la ville est un environnement plein de mystères pour lui. Assez instables, on considère qu'ils pourraient faire des dégâts... bien que ce genre d'oiseau illettré et incapable de compter ressemble à de véritables sources à arnaque facile !

IV Éducation

Étrangement, l'éducation Nordique est semblable entre chaque tribu, et commence dés que l'enfant est âgé de dix ans. On lui apprend les différentes choses qu'un Nordique normal est supposé savoir pour survivre sur les terres Nordiques, c'est à dire la chasse, quelques méthodes de survie arriérées, et l'art de se battre. Le ton est donné sur l'importance de la religion dans l'éducation. Un enfant qui finit son éducation (qu'il commence à dix et finit à douze ans !) sait tout de la Déesse et du Dieu, mais infiniment moins de choses que la plupart des enfants de sept ans au niveau de l'apprentissage. Pour ce qui est des filles, elles apprennent ce qu'elle savent « sur le tas », en compagnie de leur mère. Cela inclut ce qu'une femme vivant dans une communauté profondément machiste sait faire : ménage, cuisine, vaisselle et autres joyeusetés du genre. On leur apprend également les règles, leur rôle dans la société. Entre autres, celui de se faire marier très rapidement : dés l'âge de dix-huit ans, n'importe quel Homme de sa tribu peut demander sa main sans préavis. Une femme Nordique n'a souvent aucun droit. Il arrive bien sûr que des filles veulent échapper à ce triste destin, et y arrivent, mais les cas sont rares. Un célèbre proverbe Nordique dit « Het Noorden heeft geen plek voor zwakke kleuren », « Le Nord n'a pas de place pour les faibles ».

L'éducation chez les Adorateurs de la Déesse est tout à fait semblable, bien que celle des femmes incluent plus de matières souvent réservées aux hommes. Ces dernières sont donc sensiblement plus solides. Les Femmes, à l'image de la Déesse, sont considérées comme étant sacrées. Les Hommes leur vouent parfois un véritable culte. Les Loups d'Argent, la tribu la plus proche de la Déesse, élit une prophétesse de la Déesse la plus belle fille de 18 ans, qui se voit démise de sa fonction à la seconde ou sa splendeur se met à faner.

VI Démographie et coutumes

La démographie Nordique est sensiblement ridicule par rapport à de nombreux autres pays de l'Ancien Monde. Pour cause, les barbares sont victimes d'un vieillissement de la population tout simplement spectaculaire. Immédiatement soumis aux périls de la région, les nouveaux nés n'ont pas réellement de grandes chances de survivre dans ce contexte instable. Pire encore, les barbares Nordiques passent beaucoup de temps à guerroyer, quand ils ne meurent pas de faim, de froid, de maladie, ou agressés par quelque créature sauvage. La population survivant à ces périls donnent finalement une espèce de « sélection naturelle », ce qui finit par renforcer sensiblement la nouvelle génération, forte des épreuves traversées par leurs ancêtres.

Les Nordiques ont un très grand nombre d'us et coutumes. Tout d'abord, le mariage se fait dans le Lac du centre, en communauté réduite. Tous sont supposés être vêtus de bleu, pour faire honneur à la Déesse, ou de noir, pour respecter le Dieu. Dans ces cérémonies particulièrement sacrées, tout se fait dans un grand calme, ce qui est très rare dans les tribus Nordiques. Le mariage (qu'il soit forcé ou non !) ne symbolise rien de plus que l'union des deux âmes dans l'idéologie Nordique, les deux amoureux pouvaient profiter du corps de l'autre à leur guise sans avoir besoin de ce genre de rituel. Il est très mal vu, voire impossible d'effectuer un mariage homosexuel. La mentalité des adorateurs du Dieu l'associe souvent à la faiblesse. Ceux qui adorent la Déesse, réprouvent également cet acte : se marier avec un homme ne donnera aucune naissance. Quoi qu'il en soit, les deux mariés offrent deux objets qui leurs sont précieux à la Déesse, puis enfilent chacun leur tour un collier en lapis-lazulis à leur moitié, en présent pour leur amour éternel. Le divorce est naturellement exclus.

Il existe des rituels pour le passage à l'âge adulte des jeunes femmes, qui passent la journée en compagnie de la shamane du village dans une hutte privée et enfumée à l'aide de plantes pour témoigner de leur endurance et de leur sérénité. Les Nordiques étant souvent un peu crétins, ce genre de rituel se termine souvent par une mort par asphyxie.
Les Garçons, eux, se voient confier un Loup d'Argenté par la Déesse, pourvu qu'ils arrivent à le vaincre en combat régulier, c'est à dire sans arme, seul à seul. Les femmes le peuvent également, plus tard, mais contrairement à leurs Frères, c'est par la parole qu'elles persuadent les Loups Argentés à devenir leur partenaire.

Toutes les tribus s'accordent sur le même système de noms pour tous leurs natifs. C'est d'ailleurs le seul point sur lequel ces barbares sont capables de se mettre d'accord. Premièrement, le prénom est donné à la naissance par les parents. Vient ensuite un surnom de guerre, si lieu est, officiellement donné par le Nordique à lui même, et signifiant quelque chose dans sa langue natale, pour se donner du courage. Jöel s'est appelé "Arkolips", "La Force vient quand tout est perdu", alors qu'il entrait en guerre contre l'Endroit. Ayant tout perdu par la suite à cause de ce lieu, et incapable de mener à bien sa guerre, il conservera ce surnom. Il est dit que la Déesse n'apprécie pas que ses Enfants renient leur nom. Vient ensuite le surnom de tribu, souvent une petite moquerie, provocation, ou plus rarement une admiration pour un trait de leur personnalité, et toujours précédé par sa première syllabe. Ensuite, le nom de la tribu (précédé par la syllabe "Sta"), et enfin, le nom de clan, qui équivaut à un lien de parenté du sang.

Exemple : Jöel "Arkolips" Uro-keligg Sta-Ulv Solv Sakaï

Joël : Prénom
Arkolips : Surnom de guerre
Uro-keligg : Du Norvégien Urokeligg, l'Inflexible
Sta : Précède TOUJOURS un nom de tribu
Ulv Solv : Nom de tribu, ici, Loup d'Argent
Sakaï : Nom de clan

VII Histoire du Nord

Au commencement, le Dieu du Nord ne faisait pas beaucoup de partisans. Effectivement, sur les 70 tribus dans le Nord, pas moins de 5 d'entre elles uniquement l'adoraient. Ce n'est que lors de l'accès de Kuha au Cœur Noir au pouvoir que les choses ont changé. Le Chef des Loups d'Obsidienne a toujours rêvé de suprématie. De grandeur, de régner sur les autres. C'est pour ceci qu'au nom du Dieu du Nord, il s'est lancé à la conquête de toutes les tribus du Nord. Les choses se sont particulièrement bien passées pour lui. Ses discours enflammaient le cœur des chefs les moins expérimentés, alors que son adoration du Dieu du Nord était secrètement partagée des plus vieux, qui n'osaient encore en parler aux Leurs. 25, 50, puis 60% de la population Nordique abandonna alors la Déesse pour se plonger dans le culte du Dieu. A l'aube d'une guerre particulièrement sanglante entre les adorateurs des bienfaits de la Déesse et ceux des massacres du Dieu, des nuages rouges de sang s'élèvent sur la pure Contrée...

Et cette guerre vint effectivement quinze ans avant la naissance de Shine, elle prit la vie des deux parents d'Arkolips. Terrible guerre déséquilibrée également. La Déesse donnait ses pouvoirs à ses Enfants, et une forme primitive de Danse-Lame prit rapidement les vies de dizaines d'ennemis. A la fin de la guerre, les choses revinrent à la normale. Mais les Loups d'Obsidienne nourrissaient une vive haine envers les Loups d'Argent, à la manière de la haine écartant les adorateurs du Dieu de ceux de la Déesse...

IIX : Trouver la Déesse du Nord


La Déesse du Nord sort beaucoup sous forme de loup. Capable de téléportation, il est possible de la trouver dans les forêts du Nord comme dans celles de la Faille, partageant généralement celle du Dieu de la Vie. La rencontrer n'est cependant pas chose facile. De plus, la présence d'un Loup Argenté ou d'un Loup d'Argent est presque obligatoire : en plus d'augmenter fortement sa chance de présence, ils pourront également convaincre la Déesse de ne pas mettre fin aux vies des aventuriers sur le coup s'ils avaient à se montrer trop entreprenants avec son fabuleux pouvoir...

Dotée de puissantes griffes, de larges crocs et d'un corps immense, la Matriarche des Loups d'Argent décourage d'elle même tout éventuel chasseur...



Moro, de "Princesse Mononoké" inspire grandement la Déesse telle qu'elle est sous forme animale : ainsi dépourvue de sa douceur habituelle d'humaine, elle devient un personnage sauvage, instable, à l'image de certains Loups d'Argent qui, parfois, font parfois les mauvais choix...

La rencontre avec la Déesse est donc facilitée par la présence d'un de ses enfants. La Déesse ne peut pas être touchée par les armes de mortel. Elle dispose accessoirement de la coquette somme de 5000 PVs et peut se régénérer à volonté en revenant dans sa dimension, si, d'aventure, elle venait à être vaincue. Un tel événement entraîne la disparition temporaire des Loups Argentés et des pouvoirs des Loups d'Argent jusqu'à son rétablissement, le lendemain à six heures du matin. Un Loup d'Argent sans ses pouvoirs est un barbare classique. La seule exception faite à cette régénération s'applique au Dieu de la Vie : capable de lui ôter la vie d'un simple contact, la mort de la Déesse entraînerait cette fois celle de tous les Loups d'Argent et des Loups Argentés...

La Déesse peut cependant sonder l'âme de votre personnage et refuser de vous attaquer sur le champs en fonction de ses choix. S'ensuit généralement d’intéressantes conversations : on ne parle pas tous les jours avec une Déesse qui n'est pas la sienne. On raconte que de cette manière, un personnage peut même devenir un authentique Loup d'Argent, ou ressortir de ce genre de rencontre en un seul et unique morceau. On pense même la Déesse capable de lever les plus puissantes malédictions...

IX - Quelques Tribus célèbres...

La Tribu des Loups d'Argent est une tribu fondée sous l'égide de la Déesse. Petit village pauvre situé très près du lac de la Déesse dont ils sont les gardiens, les Loups d'Argent adoptent des préceptes d'Honneur fondés sur la Déité qu'ils admirent.
Il est de notoriété commune que les Loups d'Argent soient les Enfants de la Déesse, au même titre que chaque autre Nordique. Simplement, ces derniers sont préférés du fait de leur position, mais aussi du fait qu'ils boivent l'eau de son lac, qu'ils traitent avec respect : il est d'usage de remercier la Déesse pour son eau avant de boire !
Les Loups d'Argent, disposant du pouvoir de la Déesse, attirent un respect mêlé de crainte sur eux, et sont les principaux opposants des Loups d'Obsidienne, qui adorent le Dieu du Nord.

La tribu des Loups d'Obsidienne est une tribu corrompue jusqu'à la moelle. Fanatique du Dieu du Nord, ils ont adopté ses règles arbitraires et son machisme incessant. Les femmes n'ont pas de droits, et doivent partager la couche de quiconque le veut, mariées ou non (ce qui amène souvent de grosses bagarres entre frères se soldant par la mort).
La vie précaire des femmes leur apporte une grande tristesse, mais les hommes, s'amusant du matin au soir aux dépens des femmes aiment cette vie, et n'ont jamais le moindre remord...

_________________
Moi, tous les jours, avec mes chats:
 


Dernière édition par Arkolips le Ven 12 Fév - 0:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salveria.forumactif.org
Arkolips
Administrateur
avatar

Pseudo Minecraft : Arkolips
Messages : 1182
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 20
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Le Nord, contrée de la Déesse   Jeu 14 Mai - 20:41

Mis à jour

_________________
Moi, tous les jours, avec mes chats:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salveria.forumactif.org
Arkolips
Administrateur
avatar

Pseudo Minecraft : Arkolips
Messages : 1182
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 20
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Le Nord, contrée de la Déesse   Ven 12 Fév - 0:28

Mis à jour : complétion et corrections

_________________
Moi, tous les jours, avec mes chats:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salveria.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Nord, contrée de la Déesse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Nord, contrée de la Déesse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Salveria - Serveur Minecraft RP :: Partie HRP :: Livre de l'Univers :: Lieux-
Sauter vers: